Produits structurés : la solution pour la trésorerie d'entreprise

3 août 2020
Partagez-nous :

Pas facile de trouver des placements financiers rémunérateurs pour votre trésorerie stable d'entreprise ? Découvrez les avantages des Produits Structurés

Produits structurés : la solution pour la trésorerie d'entreprise

Rémunérer la trésorerie (stable) de votre entreprise : avez-vous pensé aux produits structurés ?

Beaucoup d’entreprises françaises performantes ont un niveau de trésorerie conséquent, notamment en réponse à la situation de crise actuelle : les sociétés adoptent un principe de précaution et freinent les investissements. Cependant, cette trésorerie n’est pas toujours optimisée, car les dirigeants peinent à trouver des solutions de placements attractives auprès de leur banque.

 

Les produits structurés peuvent répondre à cette problématique : conserver un rendement attractif pour la trésorerie d’entreprise stable (trésorerie à plus de 3 ans) tout en limitant le risque et en conservant une certaine disponibilité des fonds, critères obligatoires pour une trésorerie d’entreprise…

Qu'est-ce qu'un produit structuré ?

Définition

Véritable classe d’actif alternative, les produits structurés sont des supports à part entière, comme les actions, les obligations, etc., et ont leurs propres règles de fonctionnement, caractéristiques et sensibilités aux paramètres de marché.

 

Ils permettent d’investir sur les marchés avec un niveau de protection du capital et des hypothèses de rendement connus. D’ailleurs, certains produits structurés ont pour caractéristique un capital garanti ou un capital protégé partiellement. Cela offre la possibilité de remplacer les fonds en euros, qui ne sont plus ouverts à la souscription pour 100 % du montant investi car les assureurs demandent généralement 30 à 40 % d’Unités de Compte au sein des contrats d’assurance vie par exemple. De plus, des solutions « sur-mesure » peuvent être mises en place pour répondre parfaitement à l’horizon de placement voulu (2 à 10 ans), à la distribution ou non du revenu (annuelle, trimestrielle, etc.) et surtout au couple rendement/risque souhaité.

 

La performance du produit structuré est définie selon une formule mathématique. En cas de réalisation d’un scénario de marché, une performance supérieure au taux sans risque est prévue. Cette performance peut être versée sous forme de coupons périodiques ou de prime de remboursement à l’échéance.

 

Le produit structuré peut également prévoir un système de remboursement anticipé si le sous-jacent (indice, action, etc.) enregistre, en cours de vie du produit lors d’une date de constatation définie à l’avance (annuelle, semestrielle, etc.), une performance positive ou nulle depuis l’origine. Si à l’échéance du produit, le scénario de marché ne s’est pas réalisé, l’investisseur reçoit l’intégralité de son capital, pourvu que le marché de référence n’ait pas connu une baisse supérieure à une limite fixée à l’origine. Sinon, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse enregistrée par l’actif sous-jacent.

Les différents types de produits structurés, du plus sécurisé au plus risqué :

  • Les produits à capital garanti : ces supports offrent, à maturité, une garantie intégrale du capital initialement investi ;
  • Les produits à capital protégé : dans ce cas, le capital initialement investi est garanti de manière partielle ;
  • Les produits de rendement : ces supports proposent un rendement garanti ou conditionnel, en fonction de l’évolution du sous-jacent et présentent un risque non-négligeable de perte en capital (partielle ou totale), en cours de vie et à l’échéance ;
  • Les produits de participation : ils permettent de participer à l’évolution d'un sous-jacent à la hausse comme à la baisse, et présentent également un risque non-négligeable de perte en capital.

 

NB : le rendement de ces supports s’entend hors fiscalité et frais liés au contrat et hors défaut de paiement de l’Émetteur.

 

Deux types de sous-jacents :

On distingue généralement deux types de sous-jacents pour les produits structurés :

  • sur Indices boursiers : il s’agit de proposer des fonds à formule assis sur un indice boursier comme l’Eurostoxx ou le CAC 40, mais avec une durée de vie plus courte que pour les particuliers ;
  • à panier d’actions : la mécanique est la même que pour les produits structurés sur un indice boursier, mais en choisissant par exemple un secteur particulier, comme le secteur des banques ou des énergies.

Les raisons d’investir votre trésorerie sur les produits structurés

Premièrement, les comptes à terme, produit le plus souvent proposé par les banques offrent une rentabilité réelle négative à cause de l’inflation (+1,1 % en 2019) du fait de la baisse des coupons des obligations sur les marchés, historiquement bas, il est donc indispensable d’optimiser la gestion de trésorerie. Et pour obtenir une trésorerie d’entreprise qui dégage des rendements attractifs, il est raisonnable d’envisager à présent des horizons de placements de 3 à 5 ans minimum pour viser des rendements réels positifs.

Ensuite, les produits structurés représentent une source de diversification importante. Ils répondent à de multiples problématiques patrimoniales : fréquence variable des flux de trésorerie, investissement dans des classes d’actifs peu accessibles… et permettent également de profiter de toutes les opportunités de marché : par classe d’actifs (actions, obligations, etc.), par devise, par secteur d’activité, par zone géographique ou par thématique…

 

Enfin, placer des produits structurés sur un compte-titres pour une personne morale à l’IS se révèle optimal :

  • Possibilité d’investir sur différentes classes d’actifs, avec une grande souplesse et rapidité ;
  • Droits de garde en général négociés, pour avoir un faible impact sur le rendement net ;
  • Au niveau fiscal :
  • Les produits de ces placements sont principalement des dividendes ou bien des intérêts de titres à revenu fixe. Ils sont alors compris dans le bénéfice imposable à l’IS. Mais, à l’échéance, la société peut imputer sur le montant de l’impôt dont elle est redevable, le crédit d’impôt auquel ouvrent droit certains de ces revenus (retenues à la source) ;
  • Quant aux produits de cession, les plus-values sont comprises dans le résultat de l’exercice en cours lors de leur réalisation (taxé à l’IS) et les moins-values s’imputent sur le bénéfice ou contribuent à la formation d’un déficit reportable.

 

Pour toutes ces raisons, choisir de placer sa trésorerie stable sur les produits structurés, c’est choisir un placement innovant permettant une rentabilité nette supérieure aux placements classiques. Alors que peu d’acteurs sur le marché proposent ces types de produits à leurs clients, le Cabinet Cohen est spécialisé dans la gestion de patrimoine des entreprises et pourra vous conseiller pour trouver les meilleures solutions.

 

Cabinet Cohen : Courtier d'Assurance & Cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine | Professionnels et Chefs d'Entreprises | Saint-Germain-en-Laye
Partagez-nous :

Gardez un oeil sur l'actualité du Cabinet Cohen

Toute l’Actu sur l’Assurance, la Protection Sociale, les Placements Financiers et l’Immobilier.